• Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc

© 2019 par Système D

Marion Sarrazin, soprano
 

Après dix années d'études au CRR de Tours (avec l’obtention d’un DEM de formation musicale, un DFE de percussions et des UV de chant choral et d'analyse classique), Marion passe trois ans en Licence de musicologie. Elle travaille ensuite sa voix à l'école Jazz à Tours où elle obtient le MIMA (diplôme de Musicien Interprète des Musiques Actuelles).

 

Dès ses 18 ans, Marion débute sa carrière professionnelle en rejoignant l’ensemble de jazz vocal Dernière Minute (dissous en 2012) ainsi que les choeurs de chambre et de solistes Mikrokosmos (dans lesquels elle chante de 2008 à 2018). En 2013, elle crée le duo de reprises BalladBallad avec la guitariste Virginie Puy et accompagne pendant plus d'un an la chanteuse Kundal aux choeurs et percussions. En 2016, elle rejoint le groupe électro Supercilious au chant, clavier et percussions électroniques. Marion a fait brièvement partie : de l'ensemble vocal Lumen Laulu, du groupe sicilien La Brigata Sinfonica, de L'affaire Capucine, du trio Béo et d'enregistrements de disques pour Luc Spencer et pour le trio Volupsa.

Aujourd'hui, c'est au sein de l'ensemble vocal a cappella Système D et du spectacle pour enfants "Chéri, j'ai rétréci l'orchestre" que Marion s'épanouit musicalement.

www.marionsarrazin.fr

Manon Cousin, mezzo-soprano
 

Issue d'une famille de musiciens, Manon commence par prendre des cours d'orgue et de danse, intègre une troupe de chanteurs à 11 ans et se produit avec un orchestre, dans les bals de sa Saône et Loire natale. À 18 ans elle entre au conservatoire de Chalon-sur-Saône pour se former en chant auprès d'Aude Patru et Pascal Baudrillard. Elle nourrit son univers en picorant dans divers cours : solfège jazz et classique, histoire de la musique, MAO (musique assistée par ordinateur), piano …

Avec le choeur du conservatoire, elle découvre le plaisir de chanter Schubert, Berlioz, Haendel, Arvo Pärt... ce qui lui ouvre une place d'intervenante vocale dans les maîtrises de Chalon-sur-Saône et d'Autun jusqu'en 2011. Durant toute cette période, elle chante Pergolèse, Caldara, Vivaldi, Purcell, interprète des standards de la chanson et de la comédie musicale. Elle intègre

un groupe d'électro-classique Dijonnais et s'essaie à la composition électro à son tour, à l'époque très influencée par Portishead ou Camille. Elle part vivre à Paris en 2012 et se forme à l'Académie Internationale de Comédie Musicale. Diplômée, elle approfondit son travail vocal auprès de Karen Nimereala, Sandra Zeltzer, Dainouri Choque et crée le trio vocal a cappella Les Itinérantes avec Elodie Pont et Pauline Langlois de Swarte, puis le Quintet Z'ut , avec le comédien et metteur en scène Jean-Luc Borras, Elle découvre le vaste monde de l'arrangement vocal et travaille en parallèle avec un pianiste, sur des compositions et des reprises plus pop et intimistes.

www.manoncousin.fr

Anne Le Goff, alto
 

Anne commence l’éveil musical à 5 ans et l’accordéon à 7. Elle s’essaye ensuite au piano, à la batterie et aux percussions classiques avant de trouver sa « voix » au conservatoire d’Auxerre. Elle décroche le DEM de chant en juin 2007 au conservatoire de Troyes et intègre en 2009 les chœurs Mikrokosmos qui l’amènent à voyager en France, en Italie, en Chine, au Japon, en Finlande et jusqu’à New-York aussi bien au sein du chœur de chambre (qu’elle quitte en 2016) que du chœur de solistes.

 

Tout au long de son parcours, Anne a travaillé avec plusieurs choeurs professionnels (Pasiphae, Apostroph', Arsys Bourgogne) et chante actuellement au sein de divers ensembles : Les Trois Moustiquaires (trio vocal humoristique), Murmures (quintet jazz), Ravissande (quatuor féminin), le Zut Quintet  (spectacle a cappella).

 

Anne est aussi chef de choeur : elle crée en 2010 le chœur de femmes Lacadencia qu’elle dirige toujours, est chef des Petits Chanteurs à la Croix de Bois de 2011 à 2014, et obtient son DE de direction de chœur en 2014. Elle intervient dans des conservatoires et anime régulièrement des stages autour de la voix, aussi bien pour des choeurs constitués que pour des particuliers, et propose des ateliers de team-building par la voix en entreprise.

www.annelegoff.fr

Christophe Gires, ténor
 

Christophe chante avec le choeur de chambre Les Cris de Paris (dirigé par Geoffroy Jourdain) et dans le quatuor Les Voix Imaginaires.

 

Il s’est produit en choriste dans des opéras, spectacles musicaux et oratorios : Don Quichotte chez la Duchesse de Boismortier, Passion selon Saint Matthieu de Bach, Idoménée de Mozart, Dido and Aenas de Henry Purcell, Medea de Pascal Dusapin, La La La - Opéra en chansons, Cachafaz d'Oscar Strasnoy...

 

Christophe a participé à de nombreux concerts de musique baroque, classique, romantique et contemporaine, a cappella ou avec instruments et à des festivals tels que La Chaise-Dieu, Auvers-sur-Oise, Saint-Riquier...

 

Il a participé à l’enregistrement de plusieurs disques : Psalm chez Naïve, Capitolo Novo chez L’Empreinte Digitale, La chair des anges chez Naïve, Encores chez Alpha, Le Paradis Perdu chez Harmundia Mundi, Missa Sacra chez Harmonia Mundi, Emerveillements et L'appel du large autoproduits...

 

www.cgires.wixsite.com/musique

Guillaume Palissy, baryton

Après avoir étudié le violon, la basse électrique et la littérature anglaise à Rouen, c’est à 23 ans que Guillaume se tourne vers le chant. Il entre vite au Chœur de l’Armée française, dont il est aujourd’hui l’un des membres titulaires.

Depuis lors, la voix posée sur plusieurs voies, Guillaume explore un répertoire éclectique.

Il adore tenir la partie soliste dans les oratorios classiques (de Haendel à Durufé, Mozart ou Fauré...), où il est vite remarqué par la critique pour sa « voix chaude et sensible » (La Lettre du musicien, 2005). Il s’amuse sur des scènes d’opérette, dévoile ses passions dans des opéras (La Belle Hélène, Carmen...) et s’électrise en reprenant des chansons de M. Delpech, J. Halliday ou D. Bowie sur des scènes endiablées. Guillaume s’honore de participer à de nombreuses créations (notamment de R. Gousseau, J. Boisgallais, J.-C. Rosaz) et se régale avec des récitals de mélodies françaises, américaines, allemandes, russes et tchèques. Son album Lettres du front (Corelia, 2009) s’inscrit dans ce travail. Il aime aussi se faire crooner en reprenant des standards du jazz avec big band façon Sinatra.

Se produisant par ailleurs au sein de divers ensembles et chœurs, Guillaume est un afcionado du travail collectif et du son d’ensemble, notamment a cappella, ce qui l’amène naturellement à rejoindre Système D en 2017.

Depuis une dizaine d’années, il partage sa passion en transmettant son expérience au sein de l’école de musique d’Etrepagny (Eure).

François Martin, basse
 

François commence le violon à l’âge de 6 ans au conservatoire de Châtellerault.
 

Passionné de solfège, il obtient sa Licence de musicologie à Poitiers en 2006, puis son DEM de formation musicale en 2008.

Il étudie la direction de chœur et l’écriture au CRR de Poitiers.

 

Après une première expérience de choriste au sein de l’ensemble vocal Clément Janequin de Châtellerault, il dirigera pendant trois ans la chorale Interlude à Vivonne, puis pendant deux ans la chorale Les voix d’Autun de Thénezay. Il chante dans le choeur Mikrokosmos de 2008 à 2015. Il étudie ensuite le chant auprès de Christophe Le Hazif et Veronica Onetto au CRD de Beauvais.

 

Après avoir travaillé dans les Services musicaux de la Sacem entre 2010 et 2016, François travaille actuellement pour le Conservatoire classé à Rayonnement Intercommunal de Dreux. Il dirige également la chorale de l’association familiale de Muzy et la chorale de l’association Rouvr’ et Vous.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now